Hardware

Valve vient d’activer le traçage de rayons natif sur le Steam Deck et il semble en fait assez sauvage

Photo of author

Publié par Dylan Lafarge

Publié le

« DXR est également dans le tuyau, mais pas encore tout à fait prêt », déclare le développeur de Deck, Pierre-Loup Griffais.

Alors oui, le lancer de rayons sur le Steam Deck est désormais une chose. C’était faisable si vous vouliez creuser et faire quelques ajustements Linux avant, mais avec la dernière version bêta du système d’exploitation, Valve commence à devenir native. Pour un appareil qui coûte moins cher que le prix d’un RTX 3050 – une carte graphique que personne ne devrait acheter à ce prix – pouvoir activer le lancer de rayons qui en vaut la peine est vraiment impressionnant.

Valve a annoncé la nouvelle version bêta de Steam Deck OS dans le canal de prévisualisation de l’ordinateur de poche et met à jour le système d’exploitation de l’appareil avec le pilote graphique Mesa 23.1. Jusqu’ici, tout est sec, mais ce qui est intéressant, c’est ce que cela signifie réellement en termes de jeux. D’une part, il élimine certains problèmes de corruption graphique qui existent avec la version actuelle de Wo Long : Fallen Dynasty et les plantages du GPU « dans plusieurs titres à venir ».

La mise à jour permet également le lancer de rayons dans Doom Eternal.

Dans quelle entreprise Steam Deck exécute-t-il les jolis graphismes intensifs du lancer de rayons? Tu peux demander. Mais le développeur de Deck, Pierre-Loup Griffais, qui s’est rendu sur Twitter pour faire l’annonce, a également démontré les performances de Doom Eternal lorsqu’il est activé.

Ils ont posté une capture d’écran dans le fil, confirmée comme ayant été prise sur le Deck, avec une superposition de performances activée montrant la fréquence d’images à 35 ips, avec un graphique de temps d’image associé qui semble solide comme un roc à cette vitesse.

Doom Eternal n’est pas le dernier mot dans les effets de lancer de rayons exagérés, mais sa mise en œuvre est une utilisation intelligente de la technologie pour améliorer l’éclairage et les reflets tout au long du jeu. En tant que tel, il n’a pas d’exigences d’entrée élevées pour activer le lancer de rayons, avec la spécification minimale de 1080p donnée en tant que RTX 2060.

La technologie passe directement par l’API graphique Vulkan, plutôt que par DXR via une couche Proton, ce qui peut ajouter une certaine traînée à la fréquence d’images d’un jeu DirectX.

Voir plus

Mais Griffais dit que: « DXR est dans le tuyau, mais pas encore tout à fait prêt. »

L’idée que nous aurons réellement la possibilité d’activer DirectX Raytracing nativement sur le Steam Deck est assez folle. Je veux dire, les performances sur les titres DXR seront probablement plus difficiles sur le matériel GPU du Deck qu’avec Doom Eternal, mais c’est quelque chose que je serais intéressé à vérifier à coup sûr.

J’ai beaucoup joué avec le ray tracing sur Linux récemment, après avoir collé PopOS ! sur mon Razer Blade 15 alimenté par RTX 3080. J’ai été stupéfait de pouvoir faire fonctionner à la fois DLSS et le traçage de rayons à des paramètres ultra RT jouables sur la machine dans Cyberpunk 2077 via les versions à la pointe de la technologie de Proton.

Merci Glorious Eggroll.

Mais cela nécessite quelques arguments de pré-lancement pour fonctionner et ne fonctionne pas pour The Witcher 3. L’idée de ne pas avoir à se soucier de tels ajustements Linux-y sur un Steam Deck est alléchante. Même s’il est peu probable que les performances de son APU Aerith soient super fluides sur quelque chose d’aussi exigeant.