Rush Bros – PC

26 juin 2013, par , Pas de commentaires

Un genre trop sous-représenté qu’est le jeu de course à pied. Vous savez, atteindre l’arrivée avant son adversaire avec pour seul moyen de locomotion vos jambes. Il y a pourtant matière à faire dans le monde du jeu vidéo : des pièges sournois, des power-ups vous autorisant à faire des actions surhumaines… c’est dans cette optique qu’est né Rush Bros : un jeu de course très clairement axé sur le multi.

Rush Bros 1

La course est parsemée d’obstacles et pièges. Ici, un bumper et des pics sur les murs

Disponible pour 10 € sur Steam, Rush Bros est un jeu indépendant avec quelques particularités : Le décor bouge au rythme de la musique et les pièges aussi. Musique que vous pouvez choisir d’ailleurs, soit dans une playlist par défaut, soit dans votre propre playlist. Vous pouvez ainsi gambader sur le parcours du combattant avec des OST d’autres jeux genre big blue de F-Zero X. Rougiraient-ils de honte devant leur composition ? Rassurez-vous, elle est loin d’être affreuse, elle est même plutôt rythmée et colle bien à l’ambiance de la course et au décor assez funky/disco. Les lumières parfois un peu criardes, les enceintes en arrière-plan qu’on peut voir vibrer au rythme de la musique, même les obstacles en soit peuvent changer de couleur selon le tempo. Tout a été pensé pour que l’esthétique visuelle soit parfaite sans pour autant être un jeu 3D full HD. Venant d’un développeur indépendant, on n’en attendait pas moins, bien sur.

On comprend bien vite qu'il y a une touche à mitrailler pour activer le levier... mais quel bouton ?

On comprend bien vite qu’il y a une touche à mitrailler pour activer le levier… mais quel bouton ?

Pour le jeu en soit, le gameplay est facile à prendre en main et très simple : un bouton pour sauter, les autres pour bouger et c’est tout. Le perso peut tacler, faire des sauts muraux et récupérer des power up pour aller plus vite, faire des doubles sauts, etc. Là où ça coince, c’est que le jeu n’est vraiment pas nerveux comme on s’y attendrait pour un jeu de course. Il n’est pas lent, mais pas rapide non plus. Et on se retrouve trop souvent à attendre bêtement qu’un piège se rétracte pour pouvoir le franchir, chose assez frustrante dans un jeu dont le but est d’aller le plus vite. De même, certains passages nécessitent de ramasser une clef pour ouvrir une porte ou encore d’activer un levier… et parlons du levier : il y a une indication pour vous indiquer comment faire : mitrailler un bouton, mais reste à savoir quel bouton. Voilà donc déjà un deuxième point noir. Enfin, comme je l’ai dit plus tôt, les pièges bougent au rythme de la musique, mais ça se voit à peine… et encore, je parle d’une musique au tempo “lent”. Après avoir choisi une musique au rythme effréné (comme Fury of the Storm de Dragon Force), on verra les pics rentrer et sortir à un rythme qui ne colle pas à la musique. Publicité mensongère ou bien jeu mal développé ? Ces défauts ne sont pas des moindres car ils nuisent vraiment à l’expérience du jeu.

Un des pièges qui va mettre votre patience à rude épreuve

Un des pièges qui va mettre votre patience à rude épreuve

Pour rajouter le sentiment d’imperfection : les menus ne sont pas clairs et parfois bugués : l’option « accepte défiants » (que l’on peut traduire par « accepter de recevoir des défis d’autres joueurs » est parfois remplacé par l’option « écran splité », pour le peu que vous parveniez à modifier ces options avant de vous prendre un “x personne vous lance un défis”. Et parfois, ces défis lancés font office de spams et vous vous retrouvez bêtement à les accepter alors que vous vouliez jouer en solo. Un dernier bug : la première fois que vous accéderez au jeu, vous aurez affaire aux conditions d’utilisation, mais le texte est illisible.

En conclusion :

15/20 Graphisme : Le design est magnifique et plonge le joueur dans une ambiance techno/boite de nuit (accentué par l’allure de DJ des personnages), le décor bouge au rythme de la musique et les couleurs changent sur ce même rythme. C’est beau à voir.

14/20 Bande son : Outre la possibilité de choisir parmi notre playlist personnelle, le jeu nous offre quelques pistes bien rythmée qui colle à l’ambiance du jeu.

10/20 Jouabilité : Les contrôles du personnages sont abordables, mais le jeu manque de nervosité (et l’obligation de parfois devoir s’arrêter pour un piège ou réfléchir à une énigme) et les indications semblent parfois mal faite, tant pour le visuel (le fameux levier) que textuel (les menus en français).

13/20 Durée de vie : C’est une trentaine de parcours qui vous attendent et vous aurez vite fait le tour en solo. A partir de là, vous bénirez les invitations à jouer en multi pour prouver votre suprématie

13/20 Multijoueur : A 2 en écran splité ou en ligne. On regrettera toutefois que l’option pour accepter les défis soit par défaut sur “autorisé” et que désactiver l’option entre 2 spams d’invitations relève du calvaire

Note générale 12/20

Rush Bros ne partait pas d’une mauvaise idée, mais le manque de dynamisme, de clarté et les problèmes découlant de la mauvaise traduction du jeu nuisent à l’ambiance. Au final, on se prend à regretter nos 10 € qui auraient été mieux investi dans un autre jeu indépendant du même acabit.

Retrouvez notre test vidéo à cette adresse : https://gamingtest.fr/rush-bros-pc/

A propos de l'auteur:

J'aime partager mes passions avec les gens. Je suis chargé de vous apporter des news toutes fraiches et des tests de jeux vidéo. Je me chargerais des consoles de jeu en général.

Articles relatifs

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.