GRID 2 – PC

10 juin 2013, par , Pas de commentaires

GRID 2 est un jeu de course automobile sur circuit banalisé. Il est sorti le 31 mai 2013 partout dans le monde et a été édité et développé par Codemaster. Ce studio n’en est pas à son coup d’essai, car en plus d’un premier opus évident, il est le papa de trois Toca Race Driver sorti sur XBOX, Playstation 2 et PC de 2003 à 2006 qui avaient fait parler d’eux sur ce même terrain. Nous allons voir ensemble si ce nouvel épisode est fort de cette expérience passée.

Dans un premier temps, nous allons analysé les modes de jeu présent. Le début se présente sous forme d’un petit tutoriel, une première course qu’il n’est pas nécessaire de gagner et des essais temps sur un circuit de grand prix. Ceci fait nous pouvons découvrir les menus, d’abord l’écran de carrière (photo 1 à gauche) nous permet d’avancer dans des chapitres correspondant à des changements de continents et de classes de véhicules. Nous démarrons l’aventure aux Etats-Unis avec des bolides de type muscle-car,photo 1 carrière grid 2 il faudra alors obtenir des résultats suffisant dans les épreuves proposées pour augmenter le nombre de fans disponible et ainsi pouvoir progresser. Ensuite nous avons à disposition le mode épreuve personnalisée qui nous permet de créer des sessions uniques en choisissant le circuit (parmi les 13 lieux différents et leurs listes de tracés), le véhicule (4 catégories pour une cinquantaine de voitures à débloquer), le type de course, le niveau de l’IA et le nombre de manche(s). Le dernier mode local est l’écran partagé, offrant aux joueurs la possibilité de s’affronter sur une même machine. Cette option reste agréable malgré qu’elle se limite à deux participants. Pour ceux qui préfèrent se mesurer à une ordre de concurrents déchaînés, ils pourront passé au mode en ligne dans des courses  rassemblant jusqu’à 12 véhicules. Le menu en lui-même est présenté de manière standard dans ce genre de jeu, les épreuves se sélectionnent sur un écran d’ordinateur rangé dans un garage où l’on peut également voir les voitures. Chose amusante, lors du choix de ces dernières on ne voit que leurs pneumatiques. Pour voir le bolide entier, il faudra activer une option supplémentaire.

Voyons maintenant les aspects techniques du jeu. Pour commencer on remarque que les graphismes sont très travaillés et les décors soignés. Les distances d’affichages sont difficiles à évaluer dans ce genre de situations car une fois le circuit chargé, l’environnement n’évolue plus donc pas besoin de chargement. On note par contre que ces derniers sont surprenants, ils ne s’arrêtent pas aux contours des pistes car l’on peut distinguer des bâtiments où des monuments aux alentours. Les voitures sont bien modélisées (photo 2 à droite) même si, comme dans tous les jeux de ce genre, les dessous sont plutôt absents. Les dégâts se veulent réalistes tout enphoto 2 voiture gardant un côté minimaliste face aux assauts très violent des autres concurrents. Ce dernier point concerne surtout l’IA, elle suit bêtement un trajet prédéfini et gare à vous si vous êtes sur leur chemin. Les commandes sont dures à prendre en main, jouer à un jeu de voitures avec un clavier est déjà difficile mais celui là c’est autre chose encore. Il faut être minutieux avec le stick analogique sous peine de taper les murs à répétitions. Autant les freins sont basiques, l’accélérateur, quant à lui, demande un moment d’adaptation. Deux types de voitures sont dissociables, les versions drifts permettront de prendre les virages à plus grandes vitesse mais une maîtrise des dérapages sera nécessaire. Pour les autres, il faudra se montrer bien plus prudent et réservé. La conduite se veut tout de même plutôt réaliste sans pour autant partir totalement dans la simulation. L’ordinateur ne s’avouera jamais vaincu peut importe la difficulté choisie. En effet, si vous laissez le premier prendre le large vous ne le rattraperez pas et dans l’autre sens, il sera très compliqué de le distancé réellement au point d’avoir une pression permanente sur les épaules. Mais pas de panique, en cas de passage raté, 5 flash-back sont disponibles pour retenter un virage manqué ou une section échouée une autre fois.

Codemaster est allé au plus simple sur les vues disponibles dans le jeu, en effet la disparition de la vision cockpit (que personne n’utilise d’après eux) est fortement regrettable car un joli habitacle est toujours un plus au design et pousse un peu à essayer toutes les voitures pour en explorer l’intérieur. Les joueurs pourront cependant se rabattre sur l’avant du véhicule, le capot, une vue de l’arrière de près et une éloignée (photo 3 à gauche). Chacune d’entre elles modifient la sensation de vitesse et de conduite. Attention à la vision avant qui diminue fortement photo 3 voiture 2la visibilité. Le titre se montre fort d’une bande son variée, les bruitages des moteurs et des environnements sont convaincants. Nous aurions, par contre, préféré que le coach technique des stands se montre plus discret, ses commentaires incessants sur notre conduite et la situation de la course finiront par devenir désagréables. La vidéo de début d’épreuve est, quant à elle, appréciable car elle met à notre disposition les informations sur le pilote spécialisé dans ce type de compétition, ce qui nous permet de connaître la voiture à surveiller pour se simplifier une victoire qui restera toujours fort méritée. La campagne est assez longue et la possibilité de créer nos propres courses est intéressante en poussant le joueur à rester sur le jeu notamment pour battre les temps du contre-la-montre. Nous regretterons qu’aucunes modifications des bolides ne soient autorisées en solo, Codemaster nous assurant avoir boosté les voitures au maximum de leurs capacités. Il sera cependant possible de les améliorés en ligne à l’aide d’argent in-game en achetant des packs de pièces, prenez garde par contre à ne pas changer la catégorie du véhicule.

Conclusion

18/20 Graphisme : Un titre de qualité, une finition remarquable pour des décors et des véhicules très bien modélisés. Ceci doit probablement expliquer des temps de chargement un peu long.

17/20 Bande-son : Avec ses bruitages convaincants et ses musiques agréables et variées, le jeu s’offre une ambiance sonore appréciable. Rien à reprocher.

11/20 Jouabilité : Un gameplay difficile à prendre en main. Des voitures nerveuses, même bien trop, et une IA largement trop agressive au point d’en paraître stupide. La sensation de vitesse ne suffit pas à rattraper un manque certain de maniabilité. Un gros point faible pour un soft de ce genre.

10/20 Scénario : Divisé en chapitre et sans histoire réelle, le titre n’en devient qu’une succession de courses, certes variées mais ceci ne rattrape pas une lacune dans une profondeur narrative clairement absente. Tout ceci reste bien basique.

15/20 Durée de vie : Un point fort pour ce type de jeu, pour le peu que l’on ne se lasse pas. Il offre une campagne plutôt longue et des différents modes d’épreuves personnalisables. Le multijoueur, sans être innovent, est complet et appréciable. Avec près de 80 tracés et une cinquantaine de voitures, le contenu est satisfaisant.

15/20 Multijoueur : Avec la possibilité d’améliorer les bolides et de créer des circuits aléatoires en partant de ceux disponibles sur un même lieu. Les modes en ligne sont communs mais nous n’en demandons pas forcément mieux. Les fans de ce genre de titre seront comblés.

Note finale : 14/20

GRID 2 n’est pas un soft révolutionnaire en matière de courses automobiles, cependant il se distingue par une maîtrise graphique intéressante et un contenu agréable à parcourir. Il restera, par contre, dans la moyenne avec un gameplay capricieux et une trame scénaristique absente. Un titre qui ravira un temps les grands adeptes de gros cylindres mais il en aurait fallu plus pour passionner les foules.

Vous pouvez retrouvé notre test vidéo à cette adresse : https://gamingtest.fr/grid-2-pc-2/

  • Voir la fiche du jeu - GRID 2

A propos de l'auteur:

Articles relatifs

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.