The Walking Dead Saison 1 – PC

25 mai 2013, par , Pas de commentaires

The Walking Dead est à la base un comic’s, créé par Robert Kirkman. L’histoire raconte comment un groupe d’hommes et de femmes tentent de survivre dans un monde peuplé de zombies. Le comic’s a connu un tel succès qu’il fut adapté en série télévisée, et également en jeux vidéo. C’est aux développeurs de Telltale Games (Sam & Max, Monkey Island), à qui revient la tâche d’adapter l’univers sur nos consoles et PC. Autant vous dire tout de suite, préparez-vous à vivre une aventure, qui ne vous laissera pas de marbre. L’histoire raconte comment un groupe d’hommes et de femmes tentent de survivre dans un monde peuplé de zombies. Le comic’s a connu un tel succès qu’il fut adapté en série télévisée, et également en jeux vidéo. C’est aux développeurs de Telltale Games (Sam & Max, Monkey Island), à qui revient la tâche d’adapter l’univers sur nos consoles et PC. Autant vous dire tout de suite, préparez-vous à vivre une aventure, qui ne vous laissera pas de marbre.

Notre histoire commence dans une voiture de police, en direction d’une prison. Le héros, Lee Everett, menotté, entame une discussion avec le conducteur. Malheureusement, celui-ci va perdre la concentration et percuter une personne sur la route (zombie?). En s’échappant de la voiture renversée, Lee va rencontrer les premiers zombies, et également Clémentine, une petite fille qu’il va prendre sous son aile. Ensemble, ils vont partir à la recherche d’autre survivant et surtout fuir les mangeurs de cerveaux.

En bien mauvaise posture

En bien mauvaise posture

Le gameplay de The Walking Dead est très simple. Étant donné que c’est un jeu d’aventure / point & click, on passera souvent notre temps à parler aux personnages, fouiller les décors, et récupérer des outils pour résoudre des puzzles, vraiment pas difficile. Par contre, la première différence se situe au niveau des décisions que vous allez prendre. Lors de vos nombreux dialogues, ou de situations stressantes, vous devrez prendre une décision qui est chronométrée, et qui aura un impact sur la suite du scénario. Le fait de ne pas avoir un temps illimité pour prendre une décision est une excellente idée dans ce genre de jeux. Les relations ont une place prépondérante et détermineront les choix que vous allez faire. Car oui, les choix auront une incidence sur le scénario. Par contre, ne vous attendez pas à plusieurs fins différentes, le scénario principal est linéaire, avec une seule fin possible. Ce qui va changer, c’est surtout les relations avec vos compagnons, ou parfois quel personnage va disparaître. Mais cela pousse souvent à des dilemmes, ne sachant pas, dans une situation dangereuse, quel personnage sauver. Parfois, on assistera aussi à des disputes et on devra prendre parti pour une personne. Bref, ça ne sera pas une mince affaire. La deuxième chose se situe dans les QTE, qui apportent ici un côté « action » non négligeable. Parfois, un zombie nous sautera dessus, et il faudra tapoter une touche pour le repousser de notre visage, puis une autre pour le repousser définitivement. C’est un exemple parmi tant d’autres. De temps à autre, il y aura des variantes de situations, comme une phase de tir sur les zombies. Cela diversifie un peu le gameplay, mais ce n’est pas le principal.

Voici Clémentine

Voici Clémentine

Cinq épisodes composent cette première saison, riche en suspens, montée de stress, et en rebondissements. Et c’est là où Telltale frappe fort, très fort même. C’est rare les jeux vidéo qui arrivent à procurer autant d’émotions. Vous vous attacherez à cette petite fille Clémentine, qui sera votre priorité n° 1. Durant toute l’aventure, vous chercherez à la protéger et surtout l’aider à retrouver sa famille. Pendant le périple, ils rencontreront beaucoup de personnages, à qui l’on fera plus ou moins confiance. Chacun d’entre eux, ont une vraie personnalité, très développé qu’on va adoré ou détesté. Ce qui est également très intéressant de voir, c’est le changement de caractère de nos survivants. Au fil de l’aventure et des horreurs qu’ils auront vécues, leurs manières de penser vont changer, pouvant parfois devenir des menaces pour le bien du groupe. On se méfiera dorénavant de ces personnages, alors que lors de la première rencontre, c’était des personnes de confiance. Mais ce sont des humains avant tout, avec tous leurs points forts et leurs faiblesses. Ils perdront des êtres cher, ou vivront d’autres moments difficiles. D’ailleurs le jeu n’est pas à mettre entre toutes les mains, certaines scènes étant particulièrement violentes. D’ailleurs cette 1ere saison est plutôt bien rythmée. Certains épisodes sont plus orientés action, d’autre mise sur les relations entre survivants. Même si une baisse de régime est à prévoir pour le 4e épisode, le 5e par contre, vous assène une grosse claque. Vous aurez plus que jamais des choix difficiles à réaliser, et qui feront parler vos sentiments envers les personnages. C’est l’épisode le plus court (même pas 2h), mais par contre c’est certainement le plus marquant.

Le style graphique adopté est un cell shading qui colle parfaitement à l’univers, et donne un côté très comic’s book. Certes, les personnages sont taillés à la hache, les animations dans l’ensemble sont rigides, les textures ne feront pas chauffer votre carte graphique, et la caméra est mal placée sur certains plans. Mais il y a un charme, une vraie personnalité. De plus, les visages expriment bien les émotions, qui renforcent l’immersion lors de certaines scènes tristes, par exemple.

Le jeu contient des scènes violentes

Le jeu contient des scènes violentes

Pour renfoncer le tout, les musiques sont assez déprimantes, avec une VO de qualité. Par contre pas de VF, il faudra juste se contenter des sous-titres en français ou anglais. Difficile donc à trouver de vrais défauts à The Walking Dead. Une fois le jeu commencé, vous ne pourrez plus vous arrêter tant que l’aventure n’est pas achevée. Avec la récompense de voir une fin, qui vous marquera longtemps.

 

En conclusion :

14/20 Graphismes : Le cell shading fonctionne bien, et donne une vraie personnalité au jeu. Les expressions sur le visage de nos héros sont très bien retranscrites. Par contre, les textures sont assez pauvres et les personnages mal animés dans leurs déplacements.

17/20 Bande son : Les doubleurs ont fait un excellent travail au niveau des intonations et des émotions à transcrire. Les musiques du jeu collent parfaitement à l’univers et sont utilisées au bon moment pour renfoncer encore plus une scène poignante.

15/20 Jouabilité : Le gameplay est basique, mais avec quelques petites trouvailles intéressantes. Le fait d’avoir très souvent des choix chronométrés renforce le stress pendant notre aventure. Les QTE sont là pour dynamiser un peu l’action.

15/20 Durée de vie : La saison 1 se termine entre 12 et 15 heures en moyenne. Par contre, c’est une aventure à vivre d’une traite. Le fait de recommencer une partie peut briser le charme et la surprise de notre première aventure. Mais pour un prix oscillant dans les 30 € pour les 5 épisodes, c’est tout à fait acceptable.

18/20 Scénario : Le meilleur point de The Walking Dead. La tension monte au fil des épisodes avec des rebondissements bien trouver. Les petits moments de repos précèdent des moments de tensions avec des choix cruciaux à faire. Beaucoup de jeux ont essayé de faire des scénarios aussi réussi. Ici c’est un modèle à suivre.

Note générale 16/20

Telltale Games a fait preuve de beaucoup de maîtrise surtout au niveau scénaristique. Le titre fait clairement partie de ces jeux qui n’ont pas de graphismes de folie, de gameplay ultra riche et pousser, mais qui va vous faire vivre des montagnes d’émotions. Rarement dans un jeu vidéo, on a aussi était attaché à des personnages. Vivement la saison 2.

A propos de l'auteur:

Articles relatifs

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.