Crysis 3 – PC

12 mars 2013, par , 1 Commentaire

Crysis premier du nom avait fait l’unanimité  de la presse et des joueurs, il y a déjà 6 ans tant sur le plan esthétique que ludique. Le second, paru il y a tout juste deux ans avait quant à lui déçu de par sa progression trop linéaire. Mais ce qui est certain, c’est que la licence va de paire avec la prouesse graphique. En effet en leur temps, les deux épisodes étaient des références en matière de technique. Crytek nous avait promis un 3ème opus qui réunirait les qualités de ses prédécesseurs tout en étant le jeu le plus beau du marché. Un pari très ambitieux pour le développeur, trop peu être !

L’aventure se déroule 20 ans après les péripéties de Crysis 2, nous incarnons Alkatraz (appelé aussi Prophet) ou sa transformation en homme machine. Psyko, le personnage principal de Crysis Warhead cette fois dénué de combinaison, vient nous libérer d’une sorte de cryogénisation. Nous sommes désormais membre d’une rébellion qui office contre le CELL, une unité paramilitaire. Le titre narre l’histoire d’Alkatraz qui entame une sorte de fusion avec sa combinaison, sa personnalité perd son caractère humain au fur et à mesure de la transformation en machine. Il devra alors sauver le monde la menace Cepth que l’on croyait disparue dans un New York post-apocalyptique de toute beauté. Vous l’aurez sans doute compris, le scénario peu développé de cet épisode rentre sur un post-it. Mais clairement l’intérêt d’un tel titre n’est pas dans son scénario mais dans la technique. Crysis 3 se targuait d’être le plus beau jeu paru à ce jour sur pc et force est de constater que l’éditeur ne nous a pas menti. Beau à pleurer, les environnements sont criant de réalisme, détaillés au possible, les effets de particules et de lumière très réussis. Notons le rendu de la pluie fabuleux et plus généralement de l’eau. Aussi quand un hélicoptère est à proximité, nous pouvons admirer des nuages de poussière que celui-ci provoque en s’approchant du sol ou la déformation des herbes hautes. Mais ce rendu a un coût, il faudra disposer d’une configuration solide pour faire tourner le soft dans de bonnes conditions et une machine de guerre pour avoir le rendu maximum. Il faut savoir que le jeu est particulièrement mal optimisé et que les chutes de framerate sont fréquentes.

Mise à part son aspect technique, Crysis a aussi une identité en terme de gameplay. La série se veut variée et offre diverses possibilités d’approche pour chaque situation notamment grâce à la combinaison d’ Alktaraz qui permet de devenir invisible ou encore de résister à l’impact des balles. Les environnements, de manière générale assez ouverts, offrent différentes possibilités tactiques. Il faut admettre que quelques phases se déroulent dans des couloirs mais il ne s’agit pas de la majeure partie du titre. L’infiltration reste la manière la plus efficace d’éliminer les ennemis notamment grâce à l’arc ultra-puissant. En effet ce dernier permet d’envoyer en plus des flèches classiques, des projectiles électriques qui ont pour but de détruire les tourelles et d’autres explosives afin d’annihiler Crysis3 23-02-2013 20-57-18-689les véhicules blindés. De plus les jumelles permettent de verrouiller les ennemis à longue distance même à travers les murs ou autres éléments opaques, de connaitre leurs positions ainsi que l’état d’alerte. Facile ? oui un peu trop, entre la combinaison, l’arc et les jumelles, Alkatraz est une véritable machine à tuer. Certes le gameplay se veut jouissif mais manque cruellement de challenge. Il faudra aussi faire avec une IA catastrophique qui n’hésitera pas à tirer contre les mur ou courir dans la mauvaise direction alors qu’elle essaye de vous encercler. De plus la campagne manque de panache et de grand spectacle. Petit plus sympathique, des objectifs secondaires sont proposés au cours des missions et permettent de gagner des points dans le but d’améliorer la combinaison. Crysis 3 est composé de sept chapitres qui se boucleront en moins de 4h. Une durée de vie simplement honteuse pour un titre grand public. Reste un multijoueur à l’image du reste, loin d’être mauvais mais très classique dans l’âme. Deathmatch ou autres captures de drapeau sont au menu ainsi que le mode Hunter quant à lui assez original : les chasseurs sont invisibles, dispose de l’arc et affrontent des soldats armés bien visibles. Une fois mort, le soldat devient Hunter et les derniers réfractaires doivent survivre.

En conclusion :

18/20 Graphisme : Une claque, Crysis 3 est tout simplement le plus beau jeu sur pc. Visuellement impressionnant, le titre est aussi très gourmand et plutôt mal optimisé. Il vous faudra une très grosse machine pour exploiter tout le potentiel du titre.

15/20 Bande son : Les bruitages sont de bonne facture, on appréciera notamment les explosions qui retentissent au loin. Les compositions quant à elle sont discrètes et suivent le rythme de l’action. On en attendait pas moins.

13/20 Jouabilité : Alors que la construction du soft se veut assez agréable et surtout plus ouverte que Crysis 2, elle n’atteint pas non plus la qualité du premier. On abusera de l’arc et du pouvoir d’invisibilité pour progresser facilement. L’IA est souvent aux fraises, assez dérangeant lorsqu’on veut se la jouer discret.

6/20 Durée de vie : Moins de 4 heures pour finir un titre de ce calibre est simplement décevant, reste le multijoueur qui sans être mauvais devient vite lassant.

8/20 Scénario : Une déception là encore que ce soit au niveau de l’histoire ou de la narration, on se sent rarement concerné par les aventures de ce cher Prophet.

Note générale 13/20

Décidément les déceptions sont légion en ce début d’année. Crysis 3 est et restera une démo technique, que l’on prendra uniquement plaisir à traverser pour son aspect visuel. En dépit d’une prise en main exemplaire, la combinaison de Prophet lui offre un panel de pouvoirs très ou trop large contre une IA de qualité médiocre.  Pour terminer, il est donc difficile de conseiller le titre sachant qu’il faudra moins de 4 heures pour en voir le bout.

Retrouvez notre test vidéo à cette adresse : https://gamingtest.fr/crysis-3-pc-2/

A propos de l'auteur:

Articles relatifs

Un commentaire

  1. Leo 13 mars 2013 à 18 h 29 min

    Jerry de la note a duré de vie, le mec a pas capté que ca comptait pas les cinématiques ni les morts…Et bien sur il ne parle pas du multi hein…
    Niveau bande son, j’aurais largement mit plus, rien que le thème dans le menu est juste épic…Mais omg c’est quoi ces testeurs…

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.