Dead Space 3 – PC

19 février 2013, par , Pas de commentaires

Partis de rien, Visceral Games a lancé il y près de 5 ans la série Dead Space. Les deux premiers opus, très réussi, ont directement propulsé la série en tant que leader du survival sur la génération actuelle. Mais l’appât du gain était trop grand et Dead Space 3 n’a pu s’empêcher de faciliter ses mécanismes afin de s’orienter vers l’action au détriment de la peur. Un parti pris discutable qui remet en cause l’essence même du concept. Cet épisode frôle-il une fois encore la perfection ? Éléments de réponse…

Nous retrouvons Issac Clarke qui se retrouve contraint de lutter une fois encore contre l’invasion des nécromorphes. Lancé dans une mission suicide, Issac et son équipe vont devoir rejoindre une planète recouverte de neigedeadspace3 4-02-2013 20-56-29-97 tout en partant à la recherche d’Elie, disparue. L’introduction, plutôt musclée où notre héros va se battre contre des hommes armés jusqu’au dents. Issac peut désormais se mettre à couvert, effectuer des roulades pour repousser ses détracteurs. Étonnant, surtout que la maniabilité s’adapte très mal à ce genre de situations. Le voyage de l’équipe débute vers la planète à la robe blanche, Tau Volantis. Dans une première partie ils feront escale dans une station pour retrouver notre bien-aimée Elie. L’ambiance, pesante et angoissante si particulière à la série est bien présente lors de l’introduction. La patte graphique unique fait son travail et nous retrouvons des environnements travaillés dans l’ensemble de manière plutôt réussie. La bande sonore excelle une fois encore, un travail remarquable que ce soit au niveau des bruitages ou des thèmes. Nous alternons combats contre les nécromorphes, énigmes et exploration avec des phases en zéro G dans l’espace. Par contre la peur a du mal à s’installer du fait des mécaniques déjà connues et nous sommes que très rarement surpris, dommage ! deadspace3 6-02-2013 09-30-07-263Notons la présence de quêtes annexes adroitement intégrées, qui nous permettent de récupérer des ressources. En effet cet épisode comporte un système de craft pour modifier ou améliorer ses armes et sa tenue. Mal pensé et peu adapté au genre ce système est néanmoins nécessaire à la progression d’Isaac. Les chapitres s’enchainent rapidement, nous ne sommes jamais à cours de munitions, les nécromorphes manque d’agressivité, une fois encore Dead Space 3 tends à se faciliter aux détriments des fans de la série. Il faut aussi compter sur des scènes d’action scriptées certes spectaculaires mais extrêmement ennuyeuses.

Après ces sept premiers chapitres bouclés en quelques heures, direction la planète de glace. Nous devons lutter contre des vagues d’ennemis et pas mal de boss très imposants mais pas franchement compliqués. L’action se passe majoritairement en extérieur et cette fois-ci, le menu se diversifie puisque nous avons à faire à des soldats ainsi que des necromorphes (et aussi une sorte de fusion des deux). D’autre part, il nous est proposé des phases d’escalade au grappin d’une rare pauvreté et des phases d’action directement tirés d’autres licences comme Gears of War ou Uncharted. deadspace3 6-02-2013 19-45-34-102L’ambiance perd tout de son charme et nous sommes devant un TPS bancal qui manque sérieusement de personnalité. Ma plume peut être un peu assassine face au travail colossal de Visceral mais nous sommes clairement devant une licence gâchée par la volonté de l’élargir au grand public. Le scénario ne rattrape pas le tout, classique et prévisible où Issac se retrouve confronté aux nécromorphes et à une organisation prête à tout pour l’arrêter. Le tout sur fond d’histoire à l’eau de rose improbable. La coopération fait aussi son arrivée, toujours la même optique. Efficace, bien pensée et offrant un contenu supplémentaire non négligeable, il sera une fois encore difficile d’y adhérer comme le reste de l’aventure. Dead Space 3 se divise en 19 chapitres qui se parcourent en une dizaine d’heures. S’ajoute à ceci des missions secondaires bien intégrées et surtout un “new game +” efficace si toutefois il vous prenait l’envie de recommencer le soft.

deadspace3 10-02-2013 20-36-57-601

En conclusion :

14/20  Graphisme : Dans la veine du 2ème épisode, Dead Space 3 se parcourt agréablement. Les zones fermées sont marquées de l’empreinte de Visceral, les environnements extérieurs sont eux aussi soignés même si il est difficile d’y adhérer totalement. Notons les passages sublimes dans l’espace. Concernant la version PC, similaire aux versions console est forcément un peu décevante.

18/20  Bande son  : Très réussie, issue de ses illustres ainés, il est difficile de lui reprocher quelque chose. Les nouveaux thèmes sont en adéquation avec l’ensemble, sans conteste le plus gros point fort.

12/20  Jouabilité : Le constat est sans appel, si la première partie est assez convaincante, la seconde ne l’est pas du tout. Les fans y verront un immense gâchis alors que les nouveaux joueurs seront face à un jeu d’action banal. Cependant tout n’est pas à jeter et certain y trouverons leur plaisir notamment grâce à une mise en scène efficace et des boss épiques.

08/20  Scénario : Une nouvelle déception, l’histoire entre Ellie est Issac omniprésente nous fera oublier le but de la mission.

14/20  Durée de vie : Une dizaine d’heures seront nécessaires pour boucler l’aventure en comptant un peu plus pour les missions annexes. Il faut ajouter une bonne rejouabilité grâce au “new game +”. Enfin, la coopération apporte quelques heures supplémentaires.

 

Note générale : 12/20

Pas franchement mauvais, Dead Space 3 peine à convaincre. Qu’on soit fan ou non, il est difficile de conseiller ce titre. Les déceptions s’enchainent au rythme de la progression. Il faut tout de même reconnaitre le travail sérieux du développeur. En effet la note certes sévère ne sanctionne pas un jeux bâclé mais simplement un changement de direction drastique qui en plus d’être de mauvais goût parvient même pas à convaincre. Nous espérons qu’il s’agit simplement d’un écart et que les développeurs reviendrons aux sources de la série.

 

 

 

A propos de l'auteur:

Articles relatifs

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.