Test MXGP – PC

2 avril 2014, par , 1 Commentaire

S’il y a bien un type de jeu relativement absent du marché, ce sont les courses de moto, et encore plus les motocross. Peu attendu du grand public, MXGP est LA licence officielle des championnats de motocross mondial. MXGP étant à la motocyclette ce que WRC est à l’automobile, c’est tout naturellement que le studio Milestone c’est aussi collé à cette tâche…

mxgp sautMotocross World Championship comporte un grand nombre de modes de jeu : des contres la montres, des courses rapides, des championnats, et même des grands prix, tous jouables avec les pilotes officiels, sur les tracés officiels, les écuries… Bref, le point fort de MXGP est sans aucun doute son respect des licences, car en plus des combinaisons et autre qui sont bien réalisées, toutes les licences MXGP sont présentes dans le jeu. Comme dans tous jeux de course, celui-ci possède aussi un mode carrière. À l’instar des autres modes, nous ne ferons pas la carrière avec les pilotes officiels, mais avec un pilote personnalisés pour lequel on pourra sélectionner un nom, prénom, surnom, numéro de pilote, couleur de la tune, casque… Bref, tout. Nous devrons tout de même au fil des courses choisir des écuries et notre coéquipier (eux aussi, officiels). Comme il est coutume dans les jeux du genre, le mode carrière nous fera débuter en tant que pilote débutant qui devra gravir les échelons des championnats MX, jusqu’à arriver au sommet. Chaque « étape » est divisée en plusieurs manches : d’abord les essais, puis les qualifications où, pour chacun des deux modes, nous pouvons rouler autant que nous le voulons pour battre notre temps durant 35 minutes. Heureusement, il n’est pas obligatoire et vous pouvez rester sur le menu pour faire défiler le temps…  Mais attention tout de même, votre temps ne bougera pas vu que vous ne roulerez plus, mais en revanche, vos adversaires rouleront encore et progresserons. Après les qualifications, vous pourrez choisir votre grille de départ, et aurez finalement deux courses sur le même circuit.

mxgp invisibleLe contenu de MXGP est donc riche et de bonne qualité, mais malheureusement, le jeu présenté comme « LA véritable simulation de motocross » est loin d’être parfait. Concrètement, la conduite « simulation » est loin d’être présente. Pas totalement arcade certes, mais pas du tout simulation. Entendez par là que les déformations du terrain (bien présentes aux fils des tours) ne se ressentent quasiment pas, que vous ne devez faire aucune préparation lors d’un saut ou de la réception, il n’y a pas de frein moteur, pas de perte d’adhérence quand on remet les gaz à fond, etc. Bref, tout ce qu’il vous faudra faire, c’est accélérer, freiner, choisir votre trajectoire, et être droit pour prendre un saut, pour ne pas vous retrouver hors-piste, comme dans un jeu quelconque. Côté graphisme, le jeu est clairement d’un autre temps. Les couleurs sont beaucoup trop flashys, les effets de particules ne sont que de gros pixels, et les pistes (qui souffrent de la déformation du terrain au fil des tours, à chaque passage de roues) semblent toutes êtes faites de sable, tellement les textures sont baveuses. De plus, entre la moto et votre pilote qui disparait dans le sol lors d’un accident, les roues qui disparaissent toujours un peu aussi dans le sol (toujours à cause des déformations), et les ingénieurs qui réparent des motos invisibles, le jeu est clairement rempli de bug de texture en tout genre.

mxgp crashDans MXGP, il ne suffit pas de finir premier : comme GRID 2 l’avait fait, vous gagnerez des fans à chaque course en remplissant deux objectifs, le premier étant souvent un objectif de position finale, l’autre, un adversaire à battre. Cette dimension de « fans » et de « réseaux sociaux » est bien belle, mais… elle ne sert finalement à rien, si ce n’est que flatter votre ego. Et encore, car le jeu en plus d’être arcade est très simple en conduite. En plus des contrôles connus des jeux de courses, le stick droit servira à déplacer son poids sur la moto. C’est sympa, mais ça ne sert strictement à rien, il sera même plus aisé de réussir une course sans gérer son poids. Rendant le jeu encore plus facile, l’IA est affreuse, et, toujours en mode « pro », il ne sera pas rare de finir les manches avec plus de 10 secondes d’avance, en contre-la-montre ou en course normale. Ne parlons même pas des accidents, car même si les piquets ornent tous les bords des pistes, ils sont intangibles. Et si vos adversaires eux ne le sont pas, il ne change rien que votre moto ne bougera pas d’un poil en en heurtant, aussi rapidement soit-il. Il n’y a finalement que contre les gros obstacles, souvent à l’extérieur des pistes que vous pourrez vous heurter. Dans la pratique, la seule difficulté du jeu sera le jeu lui-même. Pour cacher l’optimisation tout à fait ratée, la V-sync, activée par défaut vous bridera à 30 FPS, ce qui donne une impression immense de lenteur et de lourdeur au titre. Évidemment, il vous suffit de désactiver cette v-sync afin de débloquer le framerate, mais dans ce cas, certes vous ne serez plus limité en framerate, mais vous subirez de constantes baisses de FPS, rendant le jeu pratiquement injouable.

En conclusion :

10/20 Graphismes : Les motos et combinaisons sont fidèlement représentées, mais toutes les textures sont clairement d’un autre temps, de même pour les effets de particules, qui ne sont que de gros polygones. Le jeu comporte aussi un grand nombre de bugs de textures et est extrêmement mal optimisé.

13/20 Bande son : Les bruits de moteurs sont corrects, mais la seule musique du jeu présente sur le menu, devient votre trop lassante.

16/20 Durée de vie : Avec un mode carrière très garni ainsi qu’un grand nombre de modes de jeux plus un mode multijoueur, les adorateurs du titre y passeront un grand nombre d’heures.

10/20 Jouabilité : La conduite en elle-même est bonne et aurait mérité un 14/20, mais le fait qu’elle soit arcade alors que le jeu était présenté comme « LA simulation motocross » change la donne, ainsi que les collisions trop peu présentes.

-/20 Multijoueur : Encore une fois à cause de bugs, nous n’avons pu accéder au multijoueur depuis le lancement du jeu. Pour cette raison, nous ne le critiquerons pas, mais il y a fort à parier que, comme il est coutume dans ce type de jeu, les joueurs soient trop « bourrins » et que par conséquent, il soit vite déserté.

A propos de l'auteur:

Passionné de l'univers de l'informatique et du jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, c'est tout naturellement par ces deux grandes passions que j'ai décidé de créer ce site, et de vous faire partager les derniers jeux auxquels j'ai joué, principalement sous la forme de test vidéo.  Mes jeux sont testés sur : Asus P8P67-M ; Intel Core i5 2500k @4 GHz ; 2x4Go Corsair XMS3 + 2x4Go G Skill Ripjaw X ; Asus Radeon HD 7870 (Direct CUII).

Articles relatifs

Un commentaire

  1. thimeo 15 juillet 2014 à 22 h 37 min

    on fait comment pour jouer au jeu

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.