Test Girl Fight – PS3

12 octobre 2013, par , Pas de commentaires

Kung Fu Factory avait déjà tenté de percer dans le monde du jeu de combat avec Supremacy MMA, un titre qui n’a pas fait l’unanimité. De retour sur la scène de l’indépendant, on nous propose aujourd’hui « Girl Fight », un jeu de combat au casting 100 % œstrogène, à l’instar d’un certain Dead or Alive. Mais le jeu vaut-il le coup ?

L'interface est simple à comprendre, aucun soucis de ce côté là.

L’interface est simple à comprendre, aucun souci de ce côté-là.

Inutile de préciser que le marché du jeu de baston est déjà pas mal occupé. Tekken, Street Fighter, les cross-over à la Marvel vs Capcom… on en mange et remange au point de se demander comment on peut encore innover le genre. Girl Fight a donc fort à faire pour assurer sa position et rien qu’en voyant l’écran titre silencieux et sans guère de dynamisme, on sent que les choses vont mal se passer. L’univers cyber est bien représenté dans le menu, la musique et certains décors de l’arène, mais beaucoup d’aspects du jeu laissent un sentiment d’inachevé. Commençons par le casting : 7 femmes, ni plus ni moins, toutes manquant cruellement de profondeur. Pour ce qui est de nous montrer des combattantes sexy pour tous les fantasmes masculins, on est servi, mais aucun caractère ne ressort de ses dames : ce sont des poupées vides, juste bonne à sortir des onomatopées en distribuant (et se prenant) des coups : pas une parole, pas une phrase de début/fin de combat, pas de provocations… rien ne ressort des ces femmes, pas même une mimique faciale. On les croiserait dans une boutique de mode, on penserait que ce sont des mannequins présents pour exhiber une tenue. Même le scénario du mode arcade ne nous aide pas tant il n’a pas été creusé : les combattantes ont été kidnappées par un groupuscule qui les a connectés à une réalité virtuelle afin qu’elles se foutent sur la gueule en développant des “pouvoirs psyonique”. Outre quelques paroles écrites de l’IA de cet univers qui s’adresse à notre personnage, on n’apprend rien de plus…

Non ! J'ai été vaincue ! Windows m'envoie à la corbeille !

Non ! J’ai été vaincue ! Windows m’envoie à la corbeille !

Le système de combat est un standard de ce genre de jeu : le but est de réduire la barre de vie de son adversaire au cours de rounds à remporter dans une limite de temps, tout ça paramétrable. Ce qui le différenciera des autres jeux de baston, c’est la possibilité d’attribuer des pouvoirs psy à son personnage. On retrouve ainsi un pouvoir « drain d’énergie » pour se soigner à chaque coup porté, un pouvoir « corps de fer » pour augmenter sa défense, corps ardent pour améliorer les dégâts, un pouvoir de perce défense, etc… tous ces pouvoirs sont à débloquer en échange de points acquis durant les combats. Ces mêmes points vous permettent de débloquer des skins pour vos persos, des images de jeu et des dossiers pour découvrir la vie de ces femmes… ah c’est donc là qu’on peut en apprendre plus sur elles ! Preuve de l’intérêt de Kung Fu Factory pour le background de son jeu… Les modes de jeu disponibles sont un mode arcade, un mode vs (JcJ ou JcIA) en local ou en ligne et un mode entrainement… et voilà. Vous pouvez également tenter de relever des « défis » au cours de vos parties pour débloquer des points bonus si c’est votre dada de tout débloquer.

Non, j'ai pas froid. Observe comme je reste inexpressive même quand je prend un coup.

Non, je n’ai pas froid. Observe comme je reste inexpressive même quand je prends un coup.

Il n’y a vraiment rien à dire sur le gameplay du jeu : il y a 3 modes de difficulté d’IA (normale, difficile et inhumaine), les personnages n’ont visiblement rien de différent à part leurs mensurations (comprenez par là qu’il n’y a pas de personnage plus agile/fort/résistant qu’un autre, seuls vos pouvoirs psy varieront), les combats s’enchaînent et se ressemblent jusqu’à ce qu’on se demande s’il y a vraiment une difficulté progressive au cours du mode arcade et on se prend une rouste face au boss de fin qui n’est autre qu’une des combattantes avec sa barre de vie qui remonte lentement toute seule, une première dans le monde du jeu de combat et qui reflète la fainéantise des développeurs à donner des stats différentes aux différents persos du jeu afin que la boss de fin aie des stats plus élevées que les persos jouables. Ce jeu n’a rien à offrir sinon de la frustration et le regret d’avoir dépensé de l’argent pour ça plutôt que la réédition de Street Fighter IV. Toutefois, ceux qui jouent à un jeu de combat pour la baston pourront y trouver leur bonheur.

En conclusion :

14/20 Graphisme : Visuellement parlant, il n’y a rien à décrier : les corps sont bien modelés, tout comme les arènes et l’effet “virtuel”… on regrettera quand même le manque d’expression de ces dames.

13/20 Bande son : Des musiques reflétant un univers virtuel, c’est bien… mais les musiques manquent quand même de rythme pour un jeu de combat. On oublierait presque qu’il y en a une.

12/20 Jouabilité : Une petite prise en main s’imposera aux néophytes et aux aguerris qui auraient plus l’habitude de la garde sur la touche “arrière”. Il y a six configurations proposées, dont trois “arcade”, si vous avez un pad adéquat. On regrettera quand même le fait que les combattantes semblent toutes avoir les mêmes stats.

6/20 Scénario : Deux phrases entre chaque combat pour chaque guerrière, vous devez payer pour savoir ce qu’elles ont vécues, mais on a du mal à s’attacher tellement elles ne dégagent aucune émotion.

16/20 Durée de vie : Compléter le mode arcade de chaque jouvencelle, relever tous les défis, débloquer les trophées… et lutter contre vos amis. Rien à dire à ce sujet, si vous vous prenez au jeu, vous en aurez pour un moment.

16/20 Multijoueur : Pour peu que vous trouviez quelqu’un avec qui combattre, il n’y a guère de remarque à faire sur le mode en ligne : tout dépendra de l’état de votre connexion. Vous pouvez même “parier” sur votre performance au combat. Un multi locale à 1 vs 1 peut également avoir lieu.

A propos de l'auteur:

J'aime partager mes passions avec les gens. Je suis chargé de vous apporter des news toutes fraiches et des tests de jeux vidéo. Je me chargerais des consoles de jeu en général.

Articles relatifs

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.