Test Duck Tales Remastered – Wii U

18 octobre 2013, par , Pas de commentaires

À l’époque de la NES/SNES, les jeux à licence étaient légion, et pour cause : c’étaient les parents qui choisissaient les jeux à ce moment-là et ils étaient plus enclins à choisir les jeux qui arboraient une silhouette familière. Autant dire que Disney et les personnages de BD avaient la côte. Parmi les jeux inoubliables se retrouvait ainsi Duck Tales, un jeu qui est resté dans les mémoires comme un chef d’oeuvre. Capcom a rendu hommage à la légende en proposant un remake digne de ce nom.

J'ai toujours cru que Picsou rangeait son or dans le coffre principal, mais on dirait qu'il y en a aussi dans ses bureaux...

J’ai toujours cru que Picsou rangeait son or dans le coffre principal, mais on dirait qu’il y en a aussi dans ses bureaux…

À peine arrivé à l’écran titre, on est mis dans l’ambiance : accueilli par le logo du jeu sur un fond défilant représentant Donaldville, le tout avec une musique 8-bit que tout le monde connaît bien pour peu d’avoir vu le dessin animé « la bande à Picsou ». Le charme nostalgique opère alors et on est lancé dans la partie avec 3 niveaux de difficulté : facile (vie illimitée), normal (on démarre avec 2 vies et si on les perd toutes on retourne au choix de niveau) et difficile (une seule vie). Outre ça le gameplay est le même que les opus nes : Picsou peut sauter et utilise sa canne comme pogo-stick (vous pourrez paramétrer la manière de l’utiliser : version duck tales en appuyant sur bas et B ou Duck Tales 2 avec juste B) ou pour projeter des débris/plateformes. Un gameplay simple, mais efficace.

La NES était incapable de tels exploits, dommage hein ?

La NES était incapable de tels exploits, dommage hein ?

Outre ça, le jeu colle parfaitement à la définition du remake : faire du neuf avec du vieux, mais dans le bon sens du terme, car le renouvellement ne sera pas seulement graphique et auditif comme c’est trop souvent le cas : on retrouvera déjà le jeu avec une histoire plus travaillée (chose difficilement réalisable sur une nes, surtout qu’à l’époque on jouait pour jouer et non pour suivre une histoire) et un brin différente : si sur Nes Picsou avait perdu sa place de canard le plus riche du monde et devait reconquérir sa fortune, ce remake nous apprend que ce cher palmipède a découvert une carte dans un vieux tableau, indiquant l’emplacement de 5 trésors qu’il va donc s’empresser d’aller chercher. Une histoire pas très travaillée (eh, c’est du disney) et qui met en scène des personnages ventriloques comme vous aurez vite fait de le découvrir : les persos ont le bec cloué, incapable de se mouvoir alors qu’on les entend pourtant parler ! Pour en revenir aux trésors, ce sont les mêmes que dans la version Nes et les niveaux aussi, mais là encore capcom a rusé, car il ne s’agira plus de filer en ligne droite, mais de s’aider du plan pour récolter des éléments importants à la progression. De même, les boss ont été totalement retravaillés avec de nouvelles attaques et parfois une manière différente de les abattre. Enfin, sachez que deux nouveaux niveaux (un pour le tuto et un pour l’épilogue) vous sont proposés. Au total, si vous êtes un vieux de la vieille et savez ce qu’est un jeu de plateforme retro, vous en aurez pour 5 heures, mais les gens comme vous en redemanderont et voudront dénicher tous les passages secrets, chaque pépite, chaque coffre, chaque glitch (car oui, certains en ont déjà trouvé).

Vous en aviez rêvé ? capcom l'a fait !

Vous en aviez rêvé ? capcom l’a fait !

Pour les à-côté, on déplorera l’absence de la version nes du jeu, mais la possibilité de débloquer la version nes des musiques (celles passées en cours de jeux étant une version retravaillée qui va rester gravé dans votre esprit tant elles sont géniales), vous pouvez dépenser l’or durement gagné au cours de vos parties pour acheter des images (concept-art, croquis, images du dessin animé…). Enfin, pour les fans hardcore, le jeu vous propose de faire une petite trempette dans le coffre fort de picsou… fonctionnalité tellement gadget que c’en est vite lassant, mais ça fait toujours plaisir un petit clin d’oeil de ce genre.

En conclusion :

15/20 Graphisme : L’aspect bande dessinée/dessin animé est parfaitement retranscrit à un détail prêt : lors des scènes de dialogue, les personnages gardent leur bouche fermée. Les canards sont-ils ventriloques ?

18/20 Bande son : Que l’on soit amoureux des thèmes nes ou adeptes des versions remastérisées, chacun trouvera son compte (quoique les musiques retro sont à débloquer, mais rien de bien grave, car les nouvelles versions sont tout aussi sublimes).

18/20 Jouabilité : Comme dit : pas grand-chose à dire, car le gameplay est simple et intuitif, la difficulté est là et va crescendo jusqu’au combat final.

12/20 Scénario : L’histoire est là, mais on s’en moque un peu dans un jeu de cet acabit : Picsou part à la chasse au trésor, ses neveux le suivent, Flagada Jones crashe son avion, Gripsou lui met des bâtons dans les roues… bref, on aime ou on n’aime pas, mais ça reste du disney

15/20 Durée de vie : 5 heures de jeux pour 12€, c’est un temps plus que correct.

-/20 Multijoueur : Il est possible de récupérer les scores en ligne, mais c’est un jeu axé solo.


A propos de l'auteur:

J'aime partager mes passions avec les gens. Je suis chargé de vous apporter des news toutes fraiches et des tests de jeux vidéo. Je me chargerais des consoles de jeu en général.

Articles relatifs

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.