Test – Life Is Strange

Article communautaire publié par le 29 février 2016, Pas de commentaires

Life Is Strange est un jeu qui à été développé par Dontnod Entertainmement, studio qui s’était déjà occupé du facilement oubliable remember me, et produit par Square Enix . Le jeu est sorti sous format épisodique, un épisode environ tous les 2 mois, pour un total de 5 épisodes. Dans le cadre de ce test, le titre a été testé sous le format jeu complet et non pas à la sortie de chaque épisodes. Il est question ici d’un jeu d’aventure qui nous plongeras dans les mystères de la petite ville d’Arcadia Bay.

L’histoire peut au premier abord nous paraître fort simpliste mais bien au contraire. En effet il s’agit ici de Max Claulfield, jeune adolescente à tendance dépressive, qui retourne dans sa ville natale, Arcadia Bay. Après une courte introduction,Max sauve d’une mort certaine son ancienne meilleure amie, Chloé, grâce à ce qui deviendra la mécanique principale du jeu : remonter le temps. Ce sont donc deux mondes qui s’affrontent entre la gentille Max et la punk Chloé qui ensemble vont essayer de comprendre ce qui se trame à Arcadia Bay. Entre la disparition d’une jeune étudiante, le pouvoir de max, les confrontations avec les autres personnes et sa vision concernant une tempête qui va ravager la ville, l’adolescence de la jeune fille va être compliquée. Parce que c’est bien ici que le jeu frappe juste, le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Ce n’est bien évidement pas un essai philosophique mais les allusions sont nombreuses et contrairement à ce qu’on pourrait penser ce n’est pas un simple jeu d’adolescent. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, c’est que devra apprendre Max durant son périple et qui saura que le temps peut avoir des conséquences, mention spéciale à la fin de l’épisode 3. Tout au long de l’aventure, on développera la relation entre Max et Chloé, qui nous captivera du début à la fin et qui nous demandera toujours d’avancer plus loin. Si on voit venir la fin de l’histoire et malgré un épisode 5 assez peu intéressant, le climax du jeu reste touchant et nous tient en haleine jusqu’au générique.

Rentrons maintenant dans le gameplay pur, malheureusement ce n’est pas le grand point fort du titre. En effet le jeu nous met à la place de Max en vue à la troisième personne et nous permet de contrôler ses actions en temps voulu. La prise en main est extrêmement simple et accessible au plus grand nombre, le joueur peut remonter le temps quand il le souhaite pendant les phases jouables. Il sera indiquer d’une petite icone montrant de combien on remonte le temps, sachant que l’on ne peut pas règle générale remonter de plus de 30 secondes sauf avec les dialogues « à embranchement  » qui nous permettent de changer nos actes suivant nos réponses. Le soucis c’est que peut importe le choix que l’on prendra, il n’aura pas beaucoup d’importance. Les choix que vous ferez seront récapitulés à la fin de chaque épisodes et seront comparés aux restes des joueurs. Si l’histoire est le moteur principal du jeu et reste la motivation la plus importante pour continuer le jeu, les énigmes et les mécaniques de gameplay n’en sont que trop simples et sans grand intérêt. On vous fera allez parlez à une personne pour remonter le temps pour ensuite trouver la bonne réponse ou trouver le bon objet qui fera avancer l’histoire mais dans l’ensemble rien de fulgurant. Ce qui est d’autant plus dommage c’est que malgré les « choix » que nous faisons, l’histoire de déroule d’elle même sans que nous ne fassions quoi que ce soit, sans que l’on sente notre impact sur le jeu. On assiste plus à un film interactif, demandant au joueur d’aller à un point A à un point B.

Malgré tout la direction artistique de Life Is Strange sauve le bateau et de très loin. On ne compte plus les moments où le joueur se pose sans toucher la manette et se laisse bercer par ses paysages et ses décors hors du temps. Chaque personnage est unique et soigneusement travaillé, on se rappelle de chaque protagoniste ainsi que de son style visuel. La direction de la photographie est particulièrement belle et chaque instant de ballade est mémorable, l’ouverture de l’épisode 1 avec Max marchant dans l’école en est bien la preuve. En revanche côté graphique ce n’est pas non plus à tombé à la renverse, ce n’est pas moche mais c’est n’est pas un jeu next gen loin de là. Les animations labiales sont catastrophiques et sont rarement synchro avec les voix. Les doublages, parlons-en, sont très réussis, le jeu étant en anglais avec sous-titres, les acteurs choisis fonctionnent parfaitement et colle à la perfection avec leurs personnages. La bande son quand à elle réussis à 100% à nous plongez dans l’ambiance tantôt angoissante, tantôt action et tantôt reposante.

 

En conclusion :

 

16/20 Graphismes : Même si ce n’est pas le plus beau jeu de l’année on pardonnera facilement grâce à cette direction artistiques qui nous en mets pleins les yeux et qui ne nous fera pas oublier Life Is Strange de sitôt.

18/20 Bande son : La bande son est excellente et apporte une vraie ambiance ainsi qu’une bonne immersion au titre.

16/20 Scénario :  Le scénario est claire et interessant, même si on sent quelques faiblesses dans certains épisodes. On veut toujours avancer encore et encore, l’hisoire nous tient et on veut connaitre la suite. Malgré les quelques clichés et une fin prévisible.

12/20 Jouabilité : Si vous n’aimez pas l’histoire ce n’est pas le gameplay qui va vous faire restez. Le jeu reste trop facile, on ne peut pas perdre ni mourir, et les énigmes ne sont là que pour servir l’histoire et non pas nous poussez a nous creusez les méninges.

13/20 Durée de vie : Il faut comptez environ 2-3h pour chaque épisodes, ce qui est assez peu mais qui reste tout à fait correct vis à vis du prix et on prend plaisir à vivre le jeu épisode par épisode.

/20 Multijoueur :  Aucun multijoueur présent si ce n’est les comparaisons des décisions prises avec les autres joueurs.

La note du rédacteur : 15/20

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.