Test Anarcute – PC

Article communautaire publié par le 10 août 2016, Pas de commentaires

Sortie de la tête de deux élèves en informatique, Anarcute n’avait rien de mignon au commencement. En effet, l’idée de départ était de créer un simulateur de zombies déferlants en bande dans les rues des différentes capitales. Trop commun, la hype zombiesque a laissé place, pour se démarquer, à des manifestants à tête d’animal trop choupi. Cela suffit-il pour faire un bon jeu ?

En entrant dans l’action pur, le scénario n’est pas super réfléchi. Quelques cut-scenes dévoilent les plans machiavéliques d’une armée au style « communazionord-coréeene » qui tente tant bien que mal à dominer les capitales du monde entier. Heureusement, quelques manifestants hargneux décident de se rebeller et de manifester non sans violence leur désaccord envers ce régime dictatorial. Ce n’est clairement pas le point fort du jeu mais cela ne l’a pas empêché de glaner quelques récompenses dans divers salons avant d’intégrer le programme des développeurs indépendants de la Xbox.

images (1)Mais les prix ne font pas tout et le succès n’est dû qu’au public. Peut-être que les français se refléteront dans Anarcute, véritable expérience d’organisation de manifestation. En partant de quelques personnages, le but est de traverser les quartiers à la recherche de compagnons de fortune pour hurler son mécontentement et déjouer les plans de nos adversaires. Parfois cachés, souvent encerclés, emprisonnés dans des cages ou accrochés à des immeubles, il vous faudra faire du chemin pour trouver tous les personnages capables de se joindre à vous. De plus, de nouvelles races peuvent être débloqué dans certains coins sombre. Les missions se ressemblent toutes un peu malheureusement et une certaine lassitude s’installe et ce n’est pas l’aspect scoring pour les plus fous qui changeront cela.

anarcute-03Pourtant le gameplay était prometteur. Le côté pikmin plait mais est tellement sous exploité. Les races ne servent à rien si ce n’est un changement de skin, les pouvoirs comme le dash, l’onde sismique ou la destruction d’immeuble qui sont actifs si l’on a un certain nombre de manifestants avec nous sont sympa et peuvent être améliorés en dépensant des pièces d’or que l’on obtient en terminant les missions mais c’est bien trop peu. Les rues auraient pu accueillir des petites énigmes pour délivrer nos amis mais non. De l’action pur, brouillon et écervelé, voilà ce qui vous attends.

Et pourtant, si ce test semble dézingué le jeu, il n’est pas foncièrement mauvais. La première heure est même assez fun. Les graphismes kawai passent plutôt bien mais il y a un goût d’inachevé dans ce jeu. Comme s’il pourrait et aurait dû apporter plus. Dommage.

Conclusion

16/20 Graphismes : Peu original mais trop choupi, les graphismes sont réussis et nous plonge dans un univers japon’i’ais adorable

11/20 Bande son : Proche de la catastrophe, la techno est sauvée par une ambiance propre à chaque pays. En revanche, les bruitages sont complètement ratés

10/20 Scénario : Une phrase : heureusement que les références et l’humour sont à l’honneur

15/20 Jouabilité : quelques imprécisions et un peu brouillon mais la jouabilité est tout de même assez bonne

13/20 Durée de vie : Qui dit jeu pas cher dit souvent jeu court. Anarcute ne déroge pas à cette règle et il faudra être très acharné pour le finir à 100%

 

La note du rédacteur : 13/20

 

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.