Test The Witcher 3 – Pc

24 mars 2016, par , Pas de commentaires

Promis comme le plus grand open world, comme le plus beau jeu jamais sorti à la durée de vie hallucinante, The Witcher 3 a été attendu comme le meilleur jeu de tous les temps tout simplement. Les développeurs de CD Projekt Red ont suscité chez les fans et les autres joueurs un grand intérêt pour le final de la série The Witcher. Alors, pari réussi ?

Witcher 3-3On retrouve Géralt de Riv, le meilleur sorceleur du marché, 6 mois après The Witcher 2, à la recherche de son amie Yennefer. Avant de continuer sachez que vous n’avez pas besoin d’avoir fini les deux précédents jeux ou même d’avoir lu tous les livres d’Andrzej Sapkowski dont est issu l’univers du jeu, on notera seulement des clins d’œil ou des petites références aux autres jeux. Après de courts événements et les retrouvailles avec son amie de longue date, Géralt apprendra que sa fille adoptive, Ciri, est poursuivie par la chasse sauvage, une troupe légendaire de guerriers que l’on dit morts. Accompagné de Yennefer et d’une vieille connaissance, Triss Merigold, le sorceleur parcourra différents territoires pour retrouver sa fille. L’histoire est très intéressante et captivante du début à la fin. Vous côtoierez pléthores de personnages dont vous vous rappellerez longtemps. Fort de ses rebondissements le scénario vous fera parcourir les vastes terres du jeu et vous plongerez sans aucune difficulté dans l’histoire principale. The Witcher a toujours eu une ambiance très adulte et cet épisode ne déroge pas à la règle, il fait mieux encore que ses prédécesseurs. Ici pas question de « oh des filles nues regarde y’a des filles nues » bien au contraire on croisera des gens dont la souffrance les pousses à faire des choses horribles, notre héros devra souvent tuer pour avancer sans que vous ne puissiez intervenir. Alors oui certes on trouve des femmes dénudées, mais jamais on ne les montrera comme un argument de vente, on se replace dans le contexte du jeu et tout est très bien justifié sans jamais en faire trop.

Witcher 3-4Les personnages principaux sont tous et je dis bien tous mémorables, on soulignera encore plus le personnage de Ciri, à la fois attachante et qu’on craint. Géralt n’est évidemment pas à laisser sur le côté, on retrouve notre héros qui doit trouver sa fille, peu importe les moyens employés. Et que dire des guerriers de la chasse sauvage charismatique à souhait et qui vous fera frémir. Le monde de The Witcher 3 est envoutant, que ce soit dans la cité principale grouillant de monde, Novigrad, ou bien en vous baladant dans un soleil couchant dans les plaines, vous resterez scotché jusqu’au bout et vous y reviendrez surement pour une petite balade. Petite mention spéciale aux iles de Skellige où vous prendrez le temps d’apprécier le paysage. Ce qui fait une des grandes réussites du titre c’est que l’on se retrouve dans un monde vivant et bien rempli. En effet rares sont les moments où vous serez seul, ne serait-ce qu’avec les créatures rôdant autour des points d’intérêt. Il y a également les habitants, les villageois, les paysans et tous seront différents, pas un ne se ressemblera. Je vous mets au défi de parler à 30 personnes et de remarquer une similitude. Si vous avez peur de parcourir le monde, ne vous en faites pas les créateurs du jeu ont pensé à tout. Vous pourrez appeler à n’importe quel moment où que vous soyez votre cheval, ablette, pour pouvoir aller plus vite et vous evitez de fatiguer vos jambes. Vous pourrez aussi utiliser les panneaux de voyage rapide qui vous emmèneront directement à l’endroit souhaité. À noter que vous commencerez dans une zone pas si grande que ça pour un prologue qui dure environ 3 à 4 h, mais une fois que vous aurez fini cela vous rentrerez dans la vraie zone vaste et immense du jeu. Zone que vous pourrez visiter partout et si vous le désirez aller vous frotter à des monstres 20 niveaux plus hauts que vous et vous faire tartiner par terre dans le plus grand des bonheurs. Mais passons, l’ouverture de la zone sera l’occasion de faire plus de mille et une quêtes. Le jeu se veut peu manichéen et vous n’aurez plus l’impression de faire le mal, mais juste d’avancer. Les choix que vous ferez seront extrêmement importants et non sans conséquence. Au final, l’histoire principale peut se finir de 3 manières différentes et se rapportera aux choix que vous aurez faits tout au long de votre aventure. Si vous ne voulez pas vous encombrer de l’histoire, vous pourrez passer les cinématiques phrase par phrase ce qui est une option bien pensée et plutôt pratique.  Ce qui est à mettre au crédit du studio CD Projeckt RED c’est bien l’écriture et notamment le soin apporté aux quêtes secondaires qui ne sont pas de simples quêtes où vous devrez tuer 10 loups ou apportez à manger à votre grand-mère. Chaque quête est travaillée avec une trame scénaristique. Vous pourrez aussi acceptez des contrats de sorceleur qui vous enverront tuer certaines créatures contre une belle récompense ou bien tout simplement faire une chasse au trésor avec au bout des armures et des armes.

Witcher 3 ciriPeu de choses ressemblent à The Witcher 2 dans The Witcher 3 si ce n’est les quelques  personnages que l’on peut retrouver ici et là. Le système de combat a été entièrement revu. On conservera les signes de magie qui se déclenche d’une seule touche et d’une autre on les sélectionne à la volée. Vous aurez le choix entre différents signes, en gros ce sont des pouvoirs, Igni, Aard, Axii, Yrden et Quen. Vous retrouvez toujours le choix entre 2 épées, une en argent pour les monstres et une en acier pour les humains, même si quand vous commencez un combat le jeu sélectionne automatiquement la bonne lame. Au programme des nouveautés, on peut également citer les roulades qui sont énormément présentes puisque vous découvrirez très vite que les ennemis frappent fort et la vie de Géralt peut vite se briser. En effet les combats se verront plus corsés et plus intelligents, vous pourrez foncer dans le tas, mais vos chances de survie s’en trouveront rapidement diminuée. En revanche cela vaut uniquement pour la première moitié du jeu qui s’en trouvera plutôt difficile, mais en fin de partie vous roulerez assez aisément sur vos adversaires. Au point même que vous passerez des LVL automatiquement sur la fin de l’histoire à chaque boss tué. Car oui en tout bon RPG, chaque quête correspondra à un niveau bien précis et autant vous dire que si vous n’avez pas le niveau, cela compliquera la tâche. À chaque niveau franchi, vous obtiendrez des points de compétences à distribuer dans différents arbres comme les combats, l’artisanat ou bien même les signes. À vous de savoir si vous préférez vous spécialiser ou bien si vous voulez avoir un guerrier multitâche. Vous pourrez appréciez la méditation qui vous permettra via un menu, d’attendre jusqu’à  une heure choisie et qui pour les niveaux de difficulté les plus bas, vous permettra de récupérer votre santé ainsi que la totalité de vos potions équipées. C’est ici un aspect très important dans The Witcher 3, c’est bien l’artisanat et l’alchimie. Vous ferez tout tout seul comme un adulte. Durant votre périple vous pourrez trouver des objets qui vous serviront à crafter chez un forgeron, grâce à des plans que vous devrez trouver, des pièces d’armure ou bien des armes. Sachant que plus vous voudrez faire des objets haut level, plus vous aurez besoin d’un forgeron de qualité. Les dernières pièces ne pouvant être construites que chez 2 forgerons dans tout le monde. Si vous collectez des objets partout, vous aurez le choix de les vendre simplement ou de les démontés afin de récupérer des matériaux pour votre craft. Une autre activité sera l’alchimie ou l’art de préparer des potions. Le terrain que vous traverserez grouille, et c’est peu dire, des plantes de tous genres que vous pourrez ramasser. Vous pourrez ensuite concocter des potions qui vous serviront soit à vous régénérer de la santé, augmenter vos dégâts pendant un certain temps ou bien même être moins sensibles aux attaques des spectres. Ceci étant si vous voulez faire des potions importantes vous devrez chercher les rares ingrédients pendant un certain temps avant de les trouver. À noter aussi que certaines quêtes vous demanderont de faire certaines potions pour avancer.

Witcher 3-1The Witcher 3 sur PC est l’un des plus beaux jeux jamais sortis, encore plus quand on sait qu’il s’agit d’un vrai open world et que l’on peut parcourir la carte d’un endroit à un autre sans aucun temps de chargement. Petit bémol, quand vous voudrez allez au-delà des limites de la carte, le jeu vous indiquera que des dragons ne se trouvent pas loin et que vous devriez rebroussez chemin et vous téléportera en arrière afin de vous empêchez de continuer.  Le monde est vivant, rempli à souhait de créatures, les paysages sont de vraies machines à wallpapers. Ce jeu nous fait exploser la rétine et c’est ce qu’on voulait. Les visages des différents personnages sont détaillés et grouillant de réalisme, les animations sont soignées, quand les épées s’entrechoquent des étincelles surgissent, la barbe de Géralt pousse au fur et à mesure de l’aventure bref les développeurs ont réussi à créer une vitrine technologique. Si vous pouvez y jouer ne serait-ce que vous baladez à travers le monde de The Witcher 3 n’hésiter pas une seule seconde.  Notez aussi que vous pouvez régler entièrement l’ATH pour tout enlever pour avoir une immersion encore plus totale. La bande- son est particulièrement bien orchestrés et les thèmes entrainent le joueur. Vous aurez le droit aussi à des musiques calmes et douces pour les moments plus posés, mais vous n’oublierez pas les musiques épiques qui vous accompagneront pendant vos plus grands duels. Que dire des doublages si ce n’est qu’ils sont parfaits, que ce soit en VO où tous et je dis bien tous les doubleurs collent parfaitement à leurs personnages, ou bien en VF qui marche très bien elle aussi, si ce n’est la voix française de Géralt avec laquelle on ne comprend pas comment elle a pu être validée tellement elle est souvent à côté de la plaque. The Witcher 3 est un jeu dont on se souviendra longtemps, tant pour ses graphismes, son histoire ou son système de jeu. C’est donc ici un RPG open world réussi et qui est intelligent dans son gameplay ainsi que dans son ambiance. À l’heure du moindre petit costume vendu 3 euros, les développeurs CD Projekt Red nous offre un total de pas moins de 16 DLC gratuits allant des quêtes annexes en plus, des costumes, un new game+. Que vous aimiez ou pas les RPG il faut que vous essayiez au moins une fois The Witcher 3.

En conclusion :

 19/20 Graphismes : Un des plus bel open world voir même un de plus beau jeu jamais fait. On en prend plein les yeux tout le temps, les paysages sont magnifiques, le monde est rempli de personnages et de créatures, les visages des personnages sont réalistes.

 18/20 Bande-son : La bande-son est bien travaillée et réussit encore plus à nous plongez dans l’ambiance du titre . Que ce soit un thème épique ou au contraire très calme, on se laissera entièrement porter par la musique. Les doublages sont excellents, malgré la voix de Géralt en VF, on ne pourra que mieux vous conseiller de prendre la VO sachant que les sous-titres seront disponibles en français.

 18/20 Scénario : L’histoire n’est pas manichéenne pour un sou. Vous incarnez un homme qui veut retrouver sa fille, à vous de voir si vous voulez employer la manière douce ou la manière forte. Les personnages sont charismatiques et attachants, en particulier Ciri qui est une bonne surprise puisque ce n’est pas la petite fille en détresse qui criera partout. Vous vous rappellerez sans effort chacun d’eux.

 17/20 Jouabilité : Le gameplay est à la fois accessible, mais aussi profond. Vous pourrez foncer dans le tas et tuez tout ce qui traîne sur votre passage, mais uniquement dans les modes les plus faciles. Sinon vous devrez réfléchir et analyser les ennemis pour ne pas croiser rapidement la mort. L’action est dynamique et sans coupure même si l’IA peut avoir des petits soucis dans le mode normal.

 18/20 Durée de vie : Comptez environ 40h pour finir l’histoire principale, c’est sans comptez les quêtes annexes, les chasses au trésor ou la chasse au monstre. Vous en aurez pour un bout de temps avant d’en voir le bout. En plus, sachez que vous pourrez refaire le jeu en new game + qui vous permettra de conserver votre personnage, mais de refaire l’histoire avec les ennemis adaptés à votre niveau.

A propos de l'auteur:

Articles relatifs

Ecrire un commentaire

Vous n'êtes pas connecté sur GamingTest.fr !

Merci de vous connecter ou vous inscrire afin de publier un commentaire.